Un gars une fille - A l'agence de voyage




Un gars, une fille (A guy, A girl) is a popular French comedy television series. This sitcom, which aired on France 2 from 1999 to 2003, depicts the daily lives and conflicts of a couple named Jean and Alex (stars Jean Dujardin and Alexandra Lamy), nicknamed "Chouchou" and "Loulou". Originally from Quebec, this French adaptation has shortened the length of each episode to 6-7 minutes. With the bite-sized format and funny dialogues, this comedy makes engaging and enjoyable listening practice for advanced learners.

Season 2 : Episode 36 - A l'agence de voyage (At the travel agency)
0:00
Jean et Alex sont à l’agence de voyage et ils attendent que l’homme raccroche le téléphone.

Homme : Bonne fin de journée. Au revoir. Alors, qu’est-ce que je peux vous proposer ?
Jean et Alex : Ben…
Alex : Je sais pas. J’ai pas trop d’idée moi.
Homme : Ah, la Grèce ? Les vieilles pierres, le climat méditerranéen, la baignade.
Alex : Ouais, non. Il fait trop chaud là-bas.
Homme : La Suède, alors ? La Suède, les grandes forêts, les grandes promenades.
Jean : Non, ça caille. Il fait trop froid là-bas, enfin.

0:26
Homme : Bon, la Suisse ? Le ski…
Alex : Oh, bah non. On en vient.
Jean : On en vient.
Homme : D’accord. Bon, alors sinon, quoi ? La Martinique ? Les barrières de corail, le climat tropical…
Jean : Tiens, pour se faire piquer par des méduses, sûrement pas.
Homme : Vous cherchez quoi là ? Partir en vacances ou me faire perdre mon temps ? Faudrait savoir.
Alex : Vous pourriez être poli quand même.

0:48
Jean : Ca va pas où quoi là ?
Homme : Excusez-moi. Je suis un peu tendu en ce moment. J’ai…
Jean : Faut faire gaffe, ça c’est le stress. Ca commence comme ça, après c’est l’ulcère.
Homme : Je sais bien mais…
Alex : Bah oui. Pourquoi vous partiriez pas quelques jours en vacances ? Ca vous ferait du bien ça.
Jean : Y a un pays qui vous plairait, non ?
Homme : Non, je sais pas. Y a beaucoup de pays. J’en sais rien.
Alex : La Tunisie ?
Jean : Bah oui.
Alex : Avec la méditerranée, c’est beau ça.
Homme : Non, hors de question. Je suis allergique aux moustiques.
Alex : Ah !
Jean : Et les Alpes ? L’air frais des montagnes.
Homme : Bah en même temps, l’altitude ça me fait vomir. Je… je…
Alex : Ben la mer ? Le Pays-bas ?
Jean : Ca c’est bien.
Alex : c’est magnifique.
Homme : Ah non. Le Pays-bas, non j’aime pas.
Jean : Il est marrant. Y a tout là-bas, y a la mer…
Alex : La montagne.
Jean : Y a la forêt là-bas. C’est le paradis.

1:29
Homme : Ecoutez, si c’est la paradis, je vous fait 2 réservations, hein ? Vous partez quand ? Pays-bas, allez.
Alex : Non, non, non. Il fait trop chaud là-bas. Puis des fois, il fait froid en plus.


Alex et Jean regarde une brochure de voyage.

1:43
Jean : Tiens, et si on partait à Amsterdam ?
Alex : Oh, non, Loulou. J’ai pas envie de faire tu tourisme, j’ai envie de me reposer. Franchement, j’en ai besoin.
Jean : Attends, c’est vachement romantique Amsterdam.
Alex : Non, la ville bouge trop, ça pue. Ca sent le steack. Non, merci.
Jean : Bon bah, je sais pas moi. Euh… bah Londres ?
Alex : Oh, non. La pollution, la bouffe dégueulasse, la pluie. Bah alors là, non.
Jean : Et Amsterdam ?
Alex : Oh, non, Loulou. Franchement, le quartier des prostitués, le pic-pocket… Oh non.
Jean : Et Londres ?
Alex : Oh non, Loulou. La conduite à gauche, la royauté, tout ça. Quelle horreur !
Jean : Bon bah je sais pas moi. Amsterdam ?
Alex : Ah, remarque ouais.
Jean : C’est pas mal, hein ?
Alex : C’est pas mal. Le Dame square, le musée Van Gogh, les canaux comme à Venise. C’est une bonne idée ça, mon amour.
Jean : On peut faire ça.
Alex : Très bien. Ben alors Londres oublié.
Homme : Alors, Amsterdam ?
Jean : Oui.


Jean et Alex sont à l’agence et regarde une brochure pendant que l’homme est au téléphone.

2:31
Homme : Très bien. Ecoutez, il faut que je vous laisse. Au revoir. Bonne journée. Alors qu’est-ce qu’on disait déjà ?
Alex : Oui, voilà. Alors en fait, on aimerait une destination vers le soleil.
Homme : Oui sans problème.

Le téléphone sonne.

Alex : On…
Homme : Excusez-moi un tout petit instant, s’il vous plaît. (Il décroche le téléphone). Allô, oui ? Oui. Mademoiselle Camus, bonjour. Comment allez-vous ? Oui, ben écoutez, vos billets pour le Honduras sont prêts aussi. C’est Bora-Bora ? Ah, nous avons fait une erreur alors. Je vous corrige ça. Passez les chercher cet après-midi. Très bien. Okay. Bonne journée. Je vous laisse. Merci, au revoir. Il raccroche). Alors, à nous.
Jean : Voilà.
Alex : Donc voilà. En fait, moi j’aimerai bien une destination vers le soleil. Un pays chaud, je sais pas. Peut-être autour de la mé…

Le téléphone re-sonne.

3:03
Homme : Un tout petit instant, ça ne sera pas long. Allô ? Mademoiselle Jacques. Oui. Oui, sans problème. Ecoutez, un meilleur prix, ça ne sera pas possible. Nous sommes au plus bas. Bon, on fait comme ça alors ? D’accord, très bien. Je vous souhaite une bonne journée. Voilà, merci. Au revoir. Alors ?
Jean : Donc, nous voudrions une destination au soleil.
Homme : Bien sûr.

Le téléphone sonne encore.

Jean : Dans une fourchette… on s’était dit quoi…
Homme : C’est vraiment… je m’excuse. Je… vraiment, désolé. Allô ? Oui. Oui, bonjour. Oh, bah écoutez, très bien, oui. Vous vouliez donc ? (Jean compose un numéro sur son téléphone). Un billet pour Madame Boulet. D’accord. Pour la même destination, évidemment. Cela va sans dire. Excusez-moi, ne quitter pas, un instant. Allô oui ?
Jean : Oui. Bonjour Monsieur, nous sommes les deux gros quéqos qui sont juste devant vous pour une destination soleil. Est-ce que c’est possible que vous raccrochiez le téléphone 2 minutes ?
Homme : Oui, oui sans problème.
Jean : Oui ?
Homme : Ne quittez pas, juste un petit instant, j’ai un double appel. Voilà, merci. Allô oui ? Monsieur Foulon. Donc…


L’homme est toujours au téléphone et Jean et Alex attendent.

3:58
Homme : Oui sans problème. Très bien. Je m’occupe de ça. Voilà. Bonne journée à vous. Merci, au revoir. Alors, qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
Jean : On voudrait faire un voyage.
Homme : On a besoin de changer d’air.
Jean et Alex : Oui.
Jean : On est pas très difficile.
Alex : Sauf que moi pas de moustiques, aucun animal, aucune maladie, aucune pauvreté.
Jean : Puis aucun frais supplémentaire bien sûr, aucune tour, aucun parisien, puis aucune tempête.
Alex : Alors où est-ce qu’on pourrait aller ?
Homme : Aucune idée.

4:27
Homme : Alors, qu’est-ce que je pourrais proposer à ce jeune petit couple d’amoureux ? Venise ?
Alex : Ah, j’aime bien.
Jean : Laisse les gondoles à Venise, lalalalalala.
Homme : Sinon y a les Etats-Unis aussi. Ca c’est très bien les Etats-Unis.
Alex : C’est vrai...
Jean : L’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai.
Homme : Donc vous commencez par un petit périple à San Francisco.
Alex : Ouais.
Jean : San Francisco s’éveille. San Francisco…
Homme : Ensuite vous allez directement à Los Angeles.
Alex : Oui.
Jean : So far away from L.A., so far ago from…
Homme : Ou alors carrément aller au Brésil.
Alex : Oui, ça c’est bien le Brésil.
Homme : Amérique de Sud…

Jean chante une chanson.

5:07
Alex : Non, non. Vous avez pas quelque chose de moins top 50 ? Un peu…
Homme : Alors là, il faudrait carrément aller plutôt vers l’Inde ou l’Asie.
Alex : Ouais. Le Pakistan ?
Homme : Le Pakistan.
Alex : C’est bien ça, le Pakistan.
Homme : Le Pakistan.

Alex regarde Jean mais Jean ne chante rien.

Alex : Voilà. C’est où exactement le Pakistan ?
Homme : C’est pas très loin de la Turquie.

Jean se met à chanter et Alex fait signe que non.

No comments

Powered by Blogger.